Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Essais Matos > Point 7 > sado mais pas maso

RSS  >  sado mais pas maso, (déjà posté mais au mauvais endroit, oups)
totof #1 05/09/2009 - 09h24

Groupe : Newbie
Messages : 7
Enregistré le : 06/11/2008

Hors ligne Site Web

Bonjour,

la fin de saison approche et comme beaucoup je revend mon matos à l'arrivée imminente du nouveau millésime. Après avoir utilisé les voiles SADO de chez Point-7 (www.point-7.com) en 3,7m², 4,2m² et 4,7m² pendant 10 mois sur les spots du nord de la France, un petit compte rendu s'impose.

Commande :

Ce qui m'attirait chez les voiles Point-7, c'était leurs prix attractifs, leur look très original et le fait
que le boss, Andrea Cucchi, était un « ancien expérimenté » de chez Neil Pryde et devait donc faire
du bon boulot. Après avoir glané des informations sur différents forum, la Sado ,voile de vagues
européenne (comprendre puissante), me paraissait très bien me convenir. J'ai donc commandé mes voiles en ligne sur le site www.point-7.com . Livraison 6 jours plus tard. RAS.

Premières impressions :

La voile est assez élancée. La construction paraît sérieuse et les matériaux de qualité, le monofilm est tramé sur 80% de la voile, les deux panneaux du haut étant en mono simple mais épais. La protection de pied de mât est généreuse et il y a de bonnes protections sur les goussets de lattes. On
a une vraie poulie à l'amure. Seule la fenêtre paraît un peu plus légère que le reste. Vérification faite, cette dernière est en fait assez épaisse mais se révèle plus souple qu'un mono classique. La couleur découle d'un traitement anti-UV.

Gréer :
Le mât s'enfile sans problème. On suit les indications du constructeur à la lettre. La tension à l'amure est importante mais sans plus. Il y a un plis le long du mât qui laisse présager une puissance conséquente. Attention cependant, si le mât peut être RDM ou SDM, il ne doit pas avoir une base trop raide sinon la latte du bas appuie sur le mat en statique et passe difficilement en navigation.

Action :
Ouch, c'est puissant ! Le démarrage au planning est très rapide, il s'agit clairement d'une voile pour «musclés ». On arrive très vite sur les premières vagues avec un bon appui pour envoyer. pour les petits gabarits (<70kg) la grosse patate de la voile au démarrage risque d'être gênante. Cependant, une fois la vitesse de croisière atteinte, la voile tire beaucoup moins et se montre même assez légère dans les bras. Il ne faut pas hésiter à faire ouvrir la chute. Alors la voile se tient assez loin.

Le profil de la voile est très libre et tourne donc très facilement et en douceur. C'est parfait pour le freestyle. La fenêtre jaune qui me faisait un peu peur n'est en fait pas un problème: on voit très bien au travers, un peu comme avec des lunettes jaunes à vélo.

En surf, on a de la puissance au bottom en bordant et ensuite la voile devient plus neutre. Même si ce n'est pas,évidemment, une pure surfeuse, on peut toutefois sans problème taper le pic à 11h sans se prendre la voile dans la tronche et repartir aussi sec après le cutback. Dans nos contrées où les vagues restent de taille et surtout de puissance raisonnables, la SADO permet de charger sans perte de vitesse et de s'amuser dans des conditions imparfaites.

Durabilité

Après 10 mois d'utilisation, tout va bien. Pas de  trace de vieillissement prématuré. Les voiles fonctionnent toujours de la même façon, rien n'a bougé. Pas de plis dans le monofilm de la fenêtre, pas de décoloration, pas de couture qui s'effiloche. C'est de bon augure même si on a une une petite saison sans grosse session d'hiver.
totof #2 17/09/2009 - 20h00

Groupe : Newbie
Messages : 7
Enregistré le : 06/11/2008

Hors ligne Site Web

Le doute qui me restait concernant ces voiles concernait la revente.

Serait-il simple de revendre le materiel à un prix décent (200-220e par voile soit un bon -40%) ou faudrait-il le brader ?

Et bien tout est parti en deux semaines.

:rolleyes:  :D
Homerdusud #3 17/09/2009 - 20h34

Groupe : Killer
Messages : 31681
Enregistré le : 18/03/2008

Hors ligne Site Web

Comme quoi faut pas forcementune cible sur la voile pour la vendre :)

Dans le meme genre, j'ai trouvé un acheteur pour ma 2XC en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, elle devrait partir fin du mois, suffit de trouver le prix correct, et le bon matos part....
Ce message a été édité par Homerdusud le 17/09/2009 à 20h35.

Posted Image

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Essais Matos > Point 7 > sado mais pas maso

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).