Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

RSS  >  bonjour, si il y a un bonne-nuit  pk il n'y aurait pas de bjr ? XD
el_matelot #91 11/09/2015 - 10h15

Groupe : Killer
Messages : 3542
Enregistré le : 19/05/2014

En ligne Site Web

Posted Image
pieuvre #92 11/09/2015 - 10h37

Groupe : Jiber
Messages : 704
Enregistré le : 27/08/2015

Hors ligne

qu'est-ce que tu dis ?
Posted Image
pieuvre #93 11/09/2015 - 11h03

Groupe : Jiber
Messages : 704
Enregistré le : 27/08/2015

Hors ligne

Papounet @ 10/09/2015 - 23h48 a dit:

Quelqu'un aurait il une copine pas bégueule à présenter à Yann...


Spoilerla soeur de Viking ??

Posted Image

Posted Image
Posted Image
Posted Image


Ce message a été édité par pieuvre le 11/09/2015 à 14h04.
pieuvre #94 18/09/2015 - 09h09

Groupe : Jiber
Messages : 704
Enregistré le : 27/08/2015

Hors ligne

Viking #95 25/09/2015 - 08h58

Groupe : Killer
Messages : 9256
Enregistré le : 23/06/2003

Hors ligne

Amis céphalopodes, bonjour
Posted Image Powered by MWS
pieuvre #96 25/09/2015 - 13h00

Groupe : Jiber
Messages : 704
Enregistré le : 27/08/2015

Hors ligne

Bonjour toi !

Posted Image

Gros bisous
pieuvre #97 28/09/2015 - 09h57

Groupe : Jiber
Messages : 704
Enregistré le : 27/08/2015

Hors ligne

Dumbo la pieuvre vous dit BONJOUR

WindBreizheur #98 28/09/2015 - 13h58

Groupe : Killer
Messages : 4531
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

hum, j'tentaculerai bien moi  :fear:
pieuvre #99 29/09/2015 - 09h02

Groupe : Jiber
Messages : 704
Enregistré le : 27/08/2015

Hors ligne

L'amour nous fait trembler comme un jeune feuillage,
Car chacun de nous deux a peur du même instant.
« Mon bien-aimé, dis-tu très bas, je t'aime tant...
Laisse... Ferme les yeux... Ne parle pas... Sois sage... »

Je te devine proche au feu de ton visage.
Ma tempe en fièvre bat contre ton cœur battant.
Et, le cou dans tes bras, je frissonne en sentant
Ta gorge nue et sa fraîcheur de coquillage.

Ecoute au gré du vent la glycine frémir.
C'est le soir ; il est doux d'être seuls sur la terre,
L'un à l'autre, muets et faibles de désir.

D'un baiser délicat tu m'ouvres la paupière ;
Je te vois, et, confuse, avec un long soupir,
Tu souris dans l'attente heureuse du mystère.

 >  Réponse rapide

Composez votre message

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).