Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Essais Matos > RRD > RRD X FIRE 122 L

RSS  >  RRD X FIRE 122 L, help !
Le_Touriste #31 24/07/2015 - 20h54

Groupe : Killer
Messages : 1872
Enregistré le : 06/09/2005

Hors ligne Mail

Je persiste il faut tester une position redressée comme en vague ou en freestyle avec un harnais ceinture faut pas se reculer et s'assoir.
1.68 m 63 kg - AHD 945 - Fanatic Falcon 125 - Angulo Magnum 110 - Fanatic Hawk 93 - 10.8/8.0/6.5/5.3/4.5 - Seba FR1
totof63 #32 01/08/2015 - 11h02

Groupe : Newbie
Messages : 140
Enregistré le : 07/07/2010

Hors ligne

Salut,
Je navigue sur la Xfire 122 depuis 1 an 1/2 et je peux te garantir que c'est un bon flotteur. Cela dit, il faut bien être conscient qu'il s'agit d'un flotteur de slalom et non d'une planche de freeride. Cela veux dire que c'est absolument pas une planche de lightwind et tu ne partiras jamais au planning à 10 noeuds même avec 9,6 en toile à moins d'avoir une technique et un dynamisme de fou et de peser 60 kg. D'ailleurs, la 9,6 n'est pas d'un grand intérêt sur ce flotteur qui est taillé pour 8,5. Je l'utilise en 7,8 avec un Vmax 43 et en 8,6 avec un Sontag SLP 48. En 8,6 je pars au planning en pompant à partir de 13-14 noeuds, un peu moins sur un plan d'eau très plat. Je pèse 80 kg.
Le départ au planning est plus difficile et nécessite d'être plus actif que sur une freeride. Si tu pars au loff très rapidement, c'est que tu n'attends pas assez avant de chausser tes straps. Lorsque tu sens que tu as assez de puissance pour partir, il faut bien appuyer sur ton pied avant pour faire abattre la planche, pomper un peu si nécessaire ou rester au harnais et bien fléchir les jambes pour charger le pied de mat. lorsqu’elle part, c'est assez on/off et on passe de 5 à 20 noeuds en dix mètres. Pendant cette phase, tu ne dois penser qu'à conserver ton cap au grand largue jusqu'à ce que le planning soit bien installé. Ensuite tu chausses uniquement le pied avant, tu te redresses et là tu peux loffer pour prendre le cap de navigation que tu souhaites. Lorsque le vent est faible, il m'arrive fréquemment de ne pas chausser le pied arrière afin de conserver le planning. Par contre, si tu sens que ça pousse, tu chausses le pied arrière et banzai! tu peux emmener cette planche à 30 nœuds en 8,6! Le réglage du pied de mat est très important. La 122 va bien avec un réglage assez arrière. Je suis à 128-129 en 8,6, mais cela peut dépendre de ta voile et de tes habitudes de navigation.
Ne laisse pas tomber! Lorsque tu auras pigé le truc tu vas te régaler entre 12 et 20 noeuds.
Par contre, si tu vises le planning à 10 noeuds, trouve toi une formula ou un foil !
Posted Image
FiFi #33 01/08/2015 - 14h05

Groupe : Modérateur
Messages : 6960
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

J'ai une session avec la 129 en solde à 990 euros (surfavenue la rochelle).
Vent montant j'ai passé la journée en rs6 8.4 de "plane pas" à "sur toilé dans les claques".
Le flotteur va bien, pas fourbe. J'ai commencé en tecto tomcat 48 sans trouver ça génial et je suis passé en tecto talon et ça allait mieux je trouve.
Ensuite ce n'est pas une bête de vent faible pour mes 95 kg mais ça marche bien quand même je trouve.
Pied de mat plein milieu, voile réglage normal tirée en bas écoute neutre voir négatif.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)
Le_Touriste #34 01/08/2015 - 15h29

Groupe : Killer
Messages : 1872
Enregistré le : 06/09/2005

Hors ligne Mail

Tout ça me rappelle terriblement ma Magnum 110 (72 de large).
C'est fait pour naviguer surtoilé (il suffit de voir une compèt de slalom PWA pour comprendre comment ça s'utilise réellement...), il faut les ailerons qui vont bien, et pas un autre, un super niveau pour régler tout ça.

J'ai pas du tout l'impression qu'on ait fait des progrès en départ planning sur ce genre de matos, pour des pratiquants de niveau moyen.
Le vieux matos un peu long (jusqu'à 260 en gros), ça part bien mieux et c'est plus facile à utiliser.

J'ai vu pas mal de gens en RRD ou en Tabou, Starboard etc. de slalom flambantes neuves.
Avec des voiles entre 8.5 et 9.5 pour des 75 à 80 de large.
Pas du tout convaincu par le comportement "à bas régime". Autant ça avoine dans la plage maxi de la voile, autant ça reste scotché si y'a pas ce qu'il faut.
Une exception avec une Falcon 125 de 76 de large utilisée par une planchiste légère et hyper fine en nav.
Mais même ça, si j'ai bien réglé ma 8.0 en la tuant pas au guindant, je suis devant je peux passer sous le vent et doubler et remonter largement au-delà des possibilités des slaloms.

Et tout ça avec une Formula de 2004.
ça part au planning comme une fusée, ça remonte tout seul. Bon, pour abattre faut être un peu sportif, mais tant que le vent reste raisonnable la vitesse est là.
Toutes les slalom reste cantonnées au bord (avec un thermique on shore) car elle ne peuvent caper assez.
Mais les vieilles formulas c'est pas assez cher...

(évidemment si on utilise des telles planches de slalom comme c'est prévu, ça avionne et ma Formula est loin derrière, d'autant plus qu'avec du clapot elle va pas être super confortable)
1.68 m 63 kg - AHD 945 - Fanatic Falcon 125 - Angulo Magnum 110 - Fanatic Hawk 93 - 10.8/8.0/6.5/5.3/4.5 - Seba FR1
FiFi #35 01/08/2015 - 23h04

Groupe : Modérateur
Messages : 6960
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

Je te suis totalement sur la longueur qui procure une bonne glisse et une transition facile vers le planning.
Ensuite faut voir le bonhomme.
J'ai toujours été déçu de mon isonic 133 que je sortais en medium++ car impossible de planer avec en vent faible.
Et en medium++ avec clapot la galère à tenir.
Vendue à un copain de planche du genre léger, pour lui c'est une mini formula en 7.5 nocam et il en est enchanté sur petole de lac intérieur.
Comme quoi...

De mes planches courtes (is133, is155) la rrd est pour moi la plus facile à faire partir et la plus facile à tenir sans stress.
La 133 je n'ai pas aimé.
La 155 demande du jus pour décoller et encore faut être sur le bon angle. Par contre elle passe bien les molles et elle a une bonne Vmax si tu es lourd et que tu appuies bien dessus.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)
guyt #36 02/08/2015 - 04h46

Groupe : Modérateur
Messages : 5990
Enregistré le : 18/12/2004

Hors ligne Site Web

totof63 @ 01/08/2015 - 05h02 a dit:

Salut,
Je navigue sur la Xfire 122 depuis 1 an 1/2 et je peux te garantir que c'est un bon flotteur. Cela dit, il faut bien être conscient qu'il s'agit d'un flotteur de slalom et non d'une planche de freeride....
Par contre, si tu vises le planning à 10 noeuds, trouve toi une formula ou un foil !



En voilà une belle explication. D'où l'importance de choisir le programme qui nous convient!
FiFi #37 02/08/2015 - 11h34

Groupe : Modérateur
Messages : 6960
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

En prenant un foil adaptable en deep tuttle, ce n'est pas idiot de taper une 122 / 129 + un foil pour couvrir 8-20 nœuds easy en quiver très réduit.
Pour un 75 kilos, un truc genre 6.5 - 7.5 - 8.5 sur la 122 donne une plage d'utilisation démoniaque avec un seul flotteur.
Typiquement à ma 8ieme sortie j'envisage de foiler en 8.5 dans le même vent que FW + 11.0 et à moyen terme je pense que le foil part avant la FW pour moi.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)
el_matelot #38 03/08/2015 - 10h11

Groupe : Killer
Messages : 3544
Enregistré le : 19/05/2014

Hors ligne Site Web

Ou sinon faut prendre une planche Freerace et non pas une pure slalom !

Tout ceux qui ont essayé ma Tiga Hyper-X étaient bluffés ! Super départ au planning, confortable, rapide... Et pourtant elle n'est pas bien longue ;)

Mais c'est pareil pour les voiles... Si tu prends ma Gaastra Swift, 2 cams. Je pars plus tôt au planning que les types en matos de pure slalom. Par contre, je sature beaucoup plus vite en vitesse...
BREST29 #39 03/08/2015 - 15h04

Groupe : Newbie
Messages : 37
Enregistré le : 04/12/2014

Hors ligne

Merci pour ces supers conseils les gars ! Il faut en fait changer complètement les habitudes de nav.
Par exemple j'ai jamais chaussé le strap avant en premier moi, ni mis le harnais d'abord... (trouille de la catapulte..). Donc tout est à revoir pour moi. Mais OK j'ai senti le potentiel de vitesse lors de 2 ou 3 bords bien lancés.. Ca "avionne" sévère en effet...
Je vais persister. Après tout, dans tous les sports faut aussi chercher à progresser ! Mais là j'avoue que le gap est important. C'est presque un autre sport !
Le_Touriste #40 03/08/2015 - 16h50

Groupe : Killer
Messages : 1872
Enregistré le : 06/09/2005

Hors ligne Mail

Je comprends mieux. Perso c'est harnais puis strap avant puis arrière. Donc début de planing droit hors des straps et recul progressif.
La solution strap arrière en premier est très efficace en petite planche vent fort, plus de 25 noeuds pour moi, mais c'est une position défensive quand je suis en 5.3 et qu'il faudrait 4.2.
1.68 m 63 kg - AHD 945 - Fanatic Falcon 125 - Angulo Magnum 110 - Fanatic Hawk 93 - 10.8/8.0/6.5/5.3/4.5 - Seba FR1
el_matelot #41 03/08/2015 - 18h02

Groupe : Killer
Messages : 3544
Enregistré le : 19/05/2014

Hors ligne Site Web

Le_Touriste @ 03/08/2015 - 16h50 a dit:

Je comprends mieux. Perso c'est harnais puis strap avant puis arrière. Donc début de planing droit hors des straps et recul progressif.
La solution strap arrière en premier est très efficace en petite planche vent fort, plus de 25 noeuds pour moi, mais c'est une position défensive quand je suis en 5.3 et qu'il faudrait 4.2.



+1
polo29sud #42 03/08/2015 - 21h16

Groupe : Killer
Messages : 6357
Enregistré le : 14/12/2006

Hors ligne Mail Site Web

Premier test de ma xfire 112 V3. Si jamais ça peut t'aider.
Après plusieurs années en isonic 115 de 2005(?), seule planche de slalom que j'ai eue et essayée, puis 2 ans sans toucher du gros matos mais seulement 5.2 et moins, je viens de reprendre du gros matos (H2R 7.2 + 112 v3).

Test dans un vent léger (13 14 claques à 16), je fais 70Kg.
Par rapport à ton problème, je pense que tu veux trop tôt chausser les straps et te caler.
J'ai mis le pdm à fond en arrière. Aileron Talon 38

Il faut abattre, mais pas trop sinon tu ne pourras pas border, un simple largue. Il faut sentir la planche commencer à partir au planing pour te reculer et chausser le premier strap.
Toujours au largue, tu bordes de plus en plus (ou tu pompes).
Quand tu te sens de pouvoir rester bordé, tu t'accroches au harnais, ca accélère et tu es toujours au largue.
Puis le pied arrière. Tu restes au largue pour bien te caler et ensuite petit à petit tu remontes vers le travers.

Si ta planches lofe toute seule c'est qu'elle n'a pas assez de vitesse et que tu lui mets trop de poids sur l'arrière.

J'ai trouvé la planche vraiment pas difficile.

Ne baisse pas les bras, il n'y a pas de raison que tu n'y arrives pas ;)
Posted Image
FiFi #43 04/08/2015 - 13h23

Groupe : Modérateur
Messages : 6960
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

Faut voir le poids.
Perso pumping puis harnais et strap avant, prise de vitesse et strap arrière.
Un copain 30 kilos plus léger peut directement pomper strap avant engagé.
Moi c'est impossible, je perds trop de vitesse au pumping et impossible de garder le flotteur à plat.

Pour moi la clef sur ce genre de planches larges et courtes c'est bon placement du pied du mat et bon pumping tonique pour arracher le flotteur. Il faut être sur le bon angle par rapport au vent également.
Une fois lancé ça marche fort et sans soucis.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)
berthali #44 19/08/2015 - 16h19

Groupe : Jiber
Messages : 762
Enregistré le : 13/10/2005

Hors ligne Site Web

D'après de qui est écrit:
Planche courte, donc départ au planning binaire. Il faut être actif, abattre.
Comme dit plus haut, pas de miracle, c'est une planche de slalom donc pas faite pour partir au planning de façon passive dans un pet de mouche.
L'aileron est important dans la solution de l'équation (pas seulement la taille, mais aussi le modèle).
Pour une 122/8.6, tu devrais tourner autour de 46/47 à affiner. 45 me parait un poil court pour 8.6, ca serait plutôt la taille pour 7.8 (ce que je fais sur ma Manta 79 avec 7.8)
Si tu trouves tes straps trop excentrés: tu veux chausser sans avoir un planning suffisant, ou ta technique est encore perfectible. Essaie aussi de chausser les straps quand tu es abattu plutôt qu'au travers ou près, même si ca peut paraitre plus chaud!

Avec ma Tabou Manta 79 j'avais des soucis aussi au début car je n'arrivais pas à abattre et j'étais mal calé. 3 Actions m'ont permis de résoudre le problème et améliorer le contrôle:
- Changement aileron
- reculer pdm
- monter le wish: comme la planche est large, il doit être super haut car il faut penser qu'en bordant tu as la largeur de la planche qui rentre en jeu. C'est quasi un wish entre nez et yeux quand tu as la voile droite, montée sur la planche.
Ce message a été édité par berthali le 19/08/2015 à 16h22.
Posted Image
Spots : de Gruissan à Canet, Ganguise

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Essais Matos > RRD > RRD X FIRE 122 L

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).