Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Général > Manoeuvres > Changer ma technique de jibe

RSS  >  Changer ma technique de jibe, ça me tente pas, mais bon
Hergé #16 15/03/2017 - 15h12

Groupe : Jiber
Messages : 808
Enregistré le : 15/06/2009

En ligne

Sinon tu te mets au kite  :fear:
guyt #17 15/03/2017 - 15h53

Groupe : Modérateur
Messages : 5895
Enregistré le : 18/12/2004

Hors ligne Site Web

Hergé @ 15/03/2017 - 09h12 a dit:

Sinon tu te mets au kite  :fear:



Y a un bras qui lève pas plus que la hauteur des épaules, alors pour le kite...

En tout cas, merci à tous pour les conseils, sauf à Lomic, qui a démontré avec un plaisir certain que j'avais tort. ;) ;) ;)
WindBreizheur #18 15/03/2017 - 15h58

Groupe : Killer
Messages : 4482
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

Dans clapot et baston, on exagère tout : on écarte plus les mains, on fléchit plus les jambes..etc
Lomic #19 15/03/2017 - 16h31

Groupe : Killer
Messages : 14084
Enregistré le : 03/01/2008

Hors ligne Site Web

Pas de plaisir particulier, j'ai cru moi aussi au 1er visionnage qu'il attrapait son mât (ce que je fais couramment).
Manu aux states #20 17/03/2017 - 03h38

Groupe : Killer
Messages : 2237
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Juste une idée, on attrape le mât au virement car on ne veut pas qu'il ne bouge.  On veut juste que la voile revienne pile-poil en face et attraper le mât sert entre autres à stabiliser l'affaire.

Au jibe, le fait de laisser la voile pivoter sur un axe qui bouge, permet de donner comme un coup de pumping à la voile à l'empannage et faire décrire une courbe sinusoïdale au mât.  L'empannage nuit au maintien de la vitesse.  Si l'on attrape le mât, on va forcément perturber cette courbe naturelle décrite par le mât et rajouter un élément perturbateur, me tromperais-je ?
Ce message a été édité par Manu aux states le 17/03/2017 à 03h40.
Lomic #21 17/03/2017 - 09h41

Groupe : Killer
Messages : 14084
Enregistré le : 03/01/2008

Hors ligne Site Web

Manu aux states @ 17/03/2017 - 03h38 a dit:

Si l'on attrape le mât, on va forcément perturber cette courbe naturelle décrite par le mât et rajouter un élément perturbateur, me tromperais-je ?

de toute façon tu accompagnes le mouvement du mât avec ta main, va pas croire que tu peux le retenir en l'attrapant sous le wish ;)

voire tu l'aides à faire son mouvement pour reprendre plus vite le vent de l'autre côté, donc je pense pas que ça pénalise grand chose

après c'est une manip de plus par rapport au boom-to-boom donc c'est pas l'idéal, perso il m'arrive aussi de lâcher le mât une fois au planning au harnais sur l'autre amure, donc ça prend pas trop de temps non plus, et vu que ma main arrière est bien placée et que je suis au harnais, ramener la main avant du mât au wish n’entraîne pas de perturbation
Ce message a été édité par Lomic le 17/03/2017 à 09h46.
WindBreizheur #22 17/03/2017 - 11h09

Groupe : Killer
Messages : 4482
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

Le boom to boom c'est indéniablement un gain de perfs.... en vague quand je jibe devant une vague je suis beaucoup plus à l'aise pour lancer vite mon surf de l'autre coté par ex.
En slalom, le boom to boom m'aide à pomper directement, en relance de jibe la moindre demi-seconde perdu et le planning peut se perdre, là je suis direct en position de puissance pour envoyer un coup de pomping (cf vidéo de slalom plus haut).

Personnellement je ne vois absolument aucun avantage à un passage par le mat, beaucoup ont appris comme ça mais ils devraient avoir vocation à passer au boom to boom : plus rapide, aucun mouvement inutile, indéniablement plus efficace à une vraie relance énergique sur l'autre amure.

A la limite, le passage par le mat peut avoir un sens pour un empannage non planning dans du vent très léger sur une petite planche (exemple surfsailing dans 10/15 noeuds avec la 77L), on baisse notre centre de gravité, mais même là c'est pas totalement justifié, je dois le faire 1 fois sur 10 :p
guyt #23 17/03/2017 - 15h35

Groupe : Modérateur
Messages : 5895
Enregistré le : 18/12/2004

Hors ligne Site Web

Tant mieux si le sujet déborde sur le Saint Graal du jibe parfait, mais je vous rappelle que le sujet portait sur une façon de jiber qui solliciterait mon épaule le moins possible. Comme je le disais, ma physiothérapeute et mon médecin traitant ont bien compris que le windsurfing était une grosse priorité pour moi, mais dans leur tête, c'est assez évident que je devrais plutôt me mettre à la pétanque ou au bowling.

Donc, cet été, je serai plutôt en mode économie de mouvement plutôt que de me lancer dans de nouvelles manœuvres. Donc, Manu aux States, pas question ici de me mettre au duck jibe, qui va solliciter encore plus mes épaules.


Ce qui se passe exactement, c'est que mon trapèze (muscle lié au cou) compense présentement pour les déchirures des muscles de l'épaule, ce qui a long terme va créer d'autres problèmes. Le trapèze commence à être sollicité quand mon bras devient perpendiculaire à l'épaule; plus haut, ça devient problématique.

D'ailleurs, j'ai été surpris d'apprendre comment mon cerveau pouvait être manipulé par mon propre corps. Actuellement, mon cerveau est programmé pour que les muscles de mon épaule travaillent le moins possible, il sollicite donc d'autres muscles. Même si je devais guérir du jour au lendemain, ma physio m'a dit que mon cerveau va continuer à vouloir utiliser les mauvais muscles. Selon elle, la période de réadaptation va être aussi longue que la période où mon cerveau a envoyé les mauvais messages au reste du corps.






Manu aux states #24 17/03/2017 - 16h15

Groupe : Killer
Messages : 2237
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Baisse ton boom.  Hauteur épaules maxi (en nav, pas sur la plage).
Monte en volume ?
Aussi gaffe au waterstart light wind, t'es obligé de pousser sur le mât pour maintenir la voile hors de l'eau, une petite impact vest peut donner un peu plus de flottaison.
Sois à l'écoute que ton corps sur l'eau, et vois si tu peux sentir quand quelque chose tire un peu trop.
On tient le mât pour ajouter du contrôle peu importe la manœuvre.
Normalement la voile ne pèse rien au jibe donc ça ne doit pas être aussi difficile sur les épaules.
Lorsque tu es au harnais dans les straps, les épaules ne doivent travailler quasiment pas, regarde bien tes réglages.
Tu mets de la glace, inflammation ?
PS: Tends ton bras avant.
Ce message a été édité par Manu aux states le 17/03/2017 à 16h15.
fredmam #25 17/03/2017 - 16h54

Groupe : Killer
Messages : 3731
Enregistré le : 16/08/2007

Hors ligne

Au bout de ton bord tu commences comme pour un virement, tu te jettes à l'eau tout en posant la voile sur le flotteur, et hop tu repars en waterstart.

Problème résolu (sauf si c'est trop light).
Le défi du BAR - 365 Playmates en 365 heures -->clique ici ....

:)  :) Défi remporté  :)  :)

guyt #26 17/03/2017 - 20h37

Groupe : Modérateur
Messages : 5895
Enregistré le : 18/12/2004

Hors ligne Site Web

Fredman, c'est pas con, ton affaire, c'est exactement ce que ma thérapeute me recommandait.

Manu aux states, je vais suivre tes conseils et penser à la glace, le soir.

Merci!
Endorphin #27 18/03/2017 - 09h40

Groupe : Killer
Messages : 3603
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne Site Web

Bonjour Guyt, sur tes photos tu gardes les 2 mains sur le wish trop longtemps. Tu ne devrais jamais avaoir plus d'une main a la fois sur le wish meme en boom to boom. Il faudrait que je retrouve des vid des Goreges, en petite voile je remarquais il y a meme souvent un moment ou t'as simplement zero main sur le wish. Bref laisse le wish vivre un peu ;) En grosse voiles c'est plus complique c'est sur.
Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
clg #28 18/03/2017 - 09h47

Groupe : Jiber
Messages : 358
Enregistré le : 20/09/2009

Hors ligne

Laissons vivre les wishbones !!!!


BB_253 #29 18/03/2017 - 09h49

Groupe : Killer
Messages : 1581
Enregistré le : 15/03/2006

Hors ligne

+1 tu peux suivre tous les conseils des uns et des autres, selon leurs niveaux et exp. mais perso, j'ai beau essayer de me rappeler des cas où je garde les mains sur le wish, je vois pas... j'ai quasi 98% du temps zéro mains sur le wish au moment ou la voile change d'amure... c'est une question de timing, d'angles, et d'habitude (faudrait que je retrouve une de mes vids pour que tu vois); Mais je t'assure que c'est faisable et que je ne me fatigue jamais sur le jibe... (aucun muscle n'est réellement sollicité, sauf, bien sûr à l'entrée dans la courbe... surbordage et inclinaison du gréement, et c'est tout... La seule exception où je "fatigue plus" = où ça tire sur les muscles un peu plus, c'est en navigation "surtoilée"... donc autre conseil, si t'as le choix, prends 0,5m2 de moins, ou encore moins, tant que tu planes, c'est bon non?...)
my 2cents

Edite: oui alors le Duck, c'est à proscrire pour lui hein... car tu es obligé de croisé au démarrage de la manœuvre, et c'est pas bon pour lui visiblement
Ce message a été édité par BB_253 le 18/03/2017 à 09h50.
Hergé #30 18/03/2017 - 11h12

Groupe : Jiber
Messages : 808
Enregistré le : 15/06/2009

En ligne

Faut le faire à la "Dunkerbeck" ! : tu ne croises pas les mains mais tu laisses le wish glisser dans la main avant jusqu'à la poignée arrière... Ok ! il faut de bonnes paluches !

Mais j'ai pas compris ! C'est croiser les bras, les mettre plus haut que les épaules ou les deux ?

Si c'est pour ne pas croiser les bras, il y a le jibe pirouette !  B)

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Général > Manoeuvres > Changer ma technique de jibe

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).