Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Voyages > Trips > Kite trip au Kenya

RSS  >  Kite trip au Kenya
CHRISTOPHE ROUSSE #16 27/02/2018 - 05h09

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

C'est clair , pour les Kenyans , si tu es blanc , tu es riche , surtout si tu viens faire du kite bien que je pense que la majorité n'ai pas conscience que le matériel coute plusieurs fois leur revenu annuel , et on peu pas leur donner tort , je n'ai pas vu beaucoup de Kenyans venir faire du kite l'été en Bretagne ....

L'ecole de Kite sur la plage est tenu par une italienne ( Enceinte jusqu'au trou de nez ....) elle a formé 2 Kenyans comme moniteur .

On a été approché par des Beach boys qui parle français , assez étonnant vu que 80 % des touristes sont italien et que le Kenya est anglophone ( Ils roulent à gauche aussi ) , après discutions avec eux , ils nous dit que c'est parce qu'ils travaillaient tous dans un hôtel situé à la droite du notre et qui était exploité par un Tour Operator Français et qui a fermé il y a 2 ans .

Le rôle de Beach boys est assez confus , ça va du vendeur de souvenirs , à celui d'escurtion à la journée ou plus pour les safaris , le tout à -50 % des prix pratiqué dans les hôtels qui dispose de correspondant des différents Tours opérator qui n'étant payés eux aussi qu'à la commission, font le forcing pour essayer de nous les fourguer des le premier jour , ambiance tendu entre les 2 systèmes ....

Je soupçonne que certain font quand même dans la prostitution aussi bien masculine ( ? ) que féminine , et suis assez inquiet pour les gosses des plages qui doivent être des prois potentiel pour des pédophiles .
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 12/03/2018 à 04h58.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
pasqualito #17 27/02/2018 - 10h27

Groupe : Newbie
Messages : 136
Enregistré le : 22/12/2016

Hors ligne

hello,

des itialiens ??

punaise, y en avait pas un seul durant notre mois au kénya, jamais croisé un seul ni entendu nulle part .

bcp d'allemands par contre.

sur malindi, un hotel haut de gamme avait brulé car la mise à feu s'était faite sur les cahutes avoisinantes.

on était peinard à se promener la journée, on a appris bcp en allant directos ,tous les 2 , dans les villages.
on s'assoit, on discute , très pratique pour apprendre un peu de swahili.
et puis , on avait apporté des stylos, tee shirts, et godasses.
une quasi ptite émeute qd ma femme a donné une paire de chaussures : une ancienne du village a tranché net le "débat". :blink:

la nuit ,par contre, kk retours en pleine brousse  assez rapides vers nos cases, avec kk askaris avec un seu baton qui gardaient les alentours.

les shebabs et une alliance d'un parti assez virulent commencait à arriver au sud kenya à l'époque...

et la prostitution , aux abris ! les allemands y allaient par charters pour cela.
y avait un pont ou la spécialité était la turlutte sur la rembarde et c'était pas une légende.

mais il y a eu des moments "terribles" (négativement parlant)pour moi au kenya :

-l'arrivée dans les bidonvilles de mombasa, construits en boue et paille(aucune tole) : un choc.
-la traversée du fameux pont un soir où je m'embrouille avec ma femme et je veux rentrer :j'ai flippé pour la premiere fois et j'ai fait demi tour.
-l'un des employés du pseudo hotel à manarani sea horse qui me propose sa ...fille( à 2 reprises) contre 2 bières dont la fameuse mnazi :lol:
CHRISTOPHE ROUSSE #18 27/02/2018 - 10h43

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

C'est sûre que ça peu vite partir en cacahuètes , Dimanche , comme il n'y a pas d'école il y avait une trentaine de gamins à l'ecole de kite , un touriste à du donner des stylos ou pire de l'argent à certain , c'est parti direct en live et il a fallu l'intervention du barman Kenyan du resto de plage pour calmer manu militari tout le monde ......

Je vais passer par le moniteur Kenyan pour filer mon riz à ceux qui en ont le plus besoin et pour éviter les embrouilles .

On est aller ce matin à la ville de Watamu retirer du cash au distributeur et faire des courses , des la sortie , le long de la piste , on plonge dans un autre monde , des cabanes de palmes pour les plus pauvres , de tôles et Pierre pour les un peu moins ......

On a croisé nos premiers Kenyanne en burqa intégrale à la supérette , il y a un quartier musulman dans la ville en bord de mer .
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 16/03/2018 à 23h09.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
CHRISTOPHE ROUSSE #19 28/02/2018 - 08h19

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

Pas facile de faire le bien , le chauffeur de taxi d'hier nous a raconté , que bien que l'école primaire soit gratuite , certain parents de familles nombreuse envoie leurs enfants mendier sur la plage car beaucoup plus rentable , enfin les trois miens sont frère et son parti ramener le riz chez eux directement .

J'ai parlé avec trois Vikings ( Des Danois ) , des marmulles que j'avais pris au début pour des Allemands à cause de leur accent germanique quand ils me parlaient Anglais , ça fait un mois qu'ils sont la et logent à Watamu , ils se tapent la piste en taxi 2 fois par jour .

Un  des trois à embarqué sur son dos les trois frères l'un après l'autre ( le plus gros doit peser 20 kg ) en kite , les gamins étaient hilare à chaque fois que j'en ai croisé un sur l'eau .
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 16/03/2018 à 23h11.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
CHRISTOPHE ROUSSE #20 01/03/2018 - 08h54

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

Hier , je suis allé de bonne heure au kite aux vus des prévisions , la marée haute était à 15h30 , le vent établi depuis midi legerememt plus On que d'habitude , j'ai donc décider de remonter au vent jusqu'à une pointe rocheuse situé à 4/5 km au vent , il y a 2/3 hôtels fermés/abandonnés/pas finie le long de la plage , des villas protégées par des mur de 3 m et des cabanes de pêcheurs signalées par leurs pirogues ancrées et dont les filets sèchent sur la plage .

Je suis accompagné par des vols de centaines de Gravellos à collier qui viennent passer l'hiver au chaud avant de revenir au printemps en Europe pour ce reproduire et qui décollent de la plage deserte à mon approche .

Au bout de 2h30 de remonter , je me fais la descente full speed au très grand largue en 15 mn sans pouvoir éviter de me prendre quelques gamelles bien sentie et avec la jambe arrière en feu , je n'ai plus 20 ans ......
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 16/03/2018 à 23h12.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
pasqualito #21 01/03/2018 - 09h56

Groupe : Newbie
Messages : 136
Enregistré le : 22/12/2016

Hors ligne

hummmmm je crois que je connais cette pointe rocheuse ;
si tu peux mieux la situer please. points gps ou autres.les hotels appartenaient peut etre à l'asc.
CHRISTOPHE ROUSSE #22 02/03/2018 - 02h51

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

Je ferais une copie de Google Maps en rentrant parce que ici c'est un peu compliqué pour internet , ça marche en ce moment pas trop mal parce qu'il est 4h30 du matin et qu'on attend le départ pour le safari .....

Hier , 5 eme jour de kite  , malgré une précision météo pessimiste , le vent c'est levé vers 14 h , règlé comme du papier à musique , et c'est parti pour 2 h dans du 15/20 kn , le vent étant légèrement On comme hier , l'eau doit être à plus de 30° au bord , ça te rafraichi même pas quand tu tombes dedans .

Ne voyant plus mes 3 freres traîner sur la plage , j'ai demandé de leur nouvelle au barman Kenyan du bar de plage qui est à coté du centre de kite , il m'a dit que la police était passé la veille et avait virée tous les gamins qui traînait sur la plage , il m'a confirmé que c'était bien une fratrie d'une famille de pêcheur et qu'il savait ou il habitait , du coup j'irai avec lui en rentrant du safari leur emmener le riz qu'il me reste et que j'avais acheté pour eux .
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 10/03/2018 à 19h51.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
pasqualito #23 02/03/2018 - 10h02

Groupe : Newbie
Messages : 136
Enregistré le : 22/12/2016

Hors ligne

qd tu racontes tes ptites histoires kenyanes, j'ai l'impression d'y etre de nouveau. trop bien.

par contre , l'océan idien à 30 degrés, meme pas en reve à l'époque ou nous y étions, mais très très bonne qd meme, avec un cadre de malade. B)

ton truc avec les pcheurs et le riz, on avait à peu près pareil avec des locaux pour des godasses.

et puis le coup des pneus découpés pour en faire des tongs, tu l'as vu ?
Endorphin #24 02/03/2018 - 16h18

Groupe : Killer
Messages : 4238
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne Site Web

Oui tres interessant ton trip. J'avoue je suis suis tres casanier. Je ne fait jamais moins de 100 000 bornes d'avion par an et je ne suis malgrer tout jamais alle ni au sud de l'equateur ni dans un pays du tiers monde voire emergent!

Ton trip doit donner une claque mais en meme temps t'as quand meme l'impression que tout pourrait partir en couille super vite! Continue de nous raconter :D
Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
CHRISTOPHE ROUSSE #25 02/03/2018 - 17h23

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

Je suis au fin fond de Tsavo Ouest pas très loin de la frontiere avec la Tanzanie en plein milieu de nul part et il y a la wifi ......

Aujourd'hui , on a pris la national qui relie Monbasa à Nairobie et qui partage le park en 2 ainsi que la nouvelle voie de chemin de fer financé par les Chinois qui a remplacé celle des Anglais qui l'avait faite au début de 20 eme siècle.

C'est un peu la route de la mort , des camions dans tous les sens , on a vu au moins 3 porte conteneur couché sur le bas côté, leurs chauffeurs ayant du s'endormir au volant en roulant jusqu'au bout de la nuit .....

A l'approche du park , on est un peu surpris de voir des zèbres broutant le bas côté et des bandes de babouins traversant devant les camions , malgré la clôture electrique l'entourant , des animaux s'en échappent , on en aura la démonstration qu'elle temps plus tard ou longeant la clôture intérieure, on verra un zèbre égaré courrant sur la piste devant nous finir par la traverser sans quelque ruade du au décharge qu'il a pris .

Après plus de 6 h de route , on arrive au lodge , on mange et on se repose 2 h avant de repartir vers 16 h pour un tour , on voit éléphants , girafes , gazelles de toutes sortes , zèbres et pour finir une paires de jeunes lionnes roupiant dans un arbre .


Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 16/03/2018 à 23h14.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
stef38 #26 02/03/2018 - 17h27

Groupe : Killer
Messages : 23126
Enregistré le : 12/11/2003

Hors ligne

Il manque les photos mais moi les Safari (photo) c’est clair que ça me fait envie...
1m85 95kg - Spot: Monteynard/Leucate/Argelès - AV: Divers Ailerons PB 55€ - Perf Weed 39

Posted Image
CHRISTOPHE ROUSSE #27 03/03/2018 - 03h51

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

Pour les photos , il faudra attendre mon retour , la collection est trop lente .

On a eu le droit toute la nuit à un concerto asourdisant de tous les insectes et différente grenouilles et crapauds vivant dans la savane , ils se sont déchaîné après qu'il se soit mis à pleuvoir , boules Quies obligatoire si on veut essayer de fermer l'oeil .....

Dans les années 60 , Tsavo comptait le plus grand nombre d'éléphant de l'Afrique de l'est ; 35 000 , dans les années 70 , leurs braconnage est devenu tellement important que le gouvernement Kenyan a envoyé l'armée , au bout d'une guerre acharné ayant fais des morts de chaque côté, il ne restait plus que 6500 éléphants et plus de rhinocéros en 1990  dans le park ......

Depuis leur nombre est remonté à 12 000 et le rhinocéros blanc à été réintroduit d'Afrique du Sud , les derniers de la sous espèce originaire d'ici ont été récupérer dans un zoo Tchèque et le gouvernement a mis en place une tentative de reproduction in vitro......

La grande attraction du lodge ou on couchent est un léopard qui vient tous les soirs juste devant le restau à 10 m , faut dire que pour l'aider à venir , ils mettent un bout de barbaque à pendre dans un arbre et depuis le temps , le léopard à du ce dire que c'était beaucoup moins dure que de chasser la gazelle ......

On l'a raté hier , il est venu à 21 h et on roupillait déjà........
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 16/03/2018 à 23h16.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
CHRISTOPHE ROUSSE #28 05/03/2018 - 05h17

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

Avant hier , visite de Tsavo Est , pour moi nettement moins intéressent que l'Ouest , à part les paysages de savanes Africaine à couper le soufle en autre au pied du lodge Voi qui est situé  à la limites Sud du park .

La piste qui y mène  à en arrière fond la national Monbasa/Nairobi et la voie de chemin de fer et surtout les gares que les Chinois ont construit tout les 20 km , ( Ils n'ont pas osé les faire en forme de pagode mais presque ) pas très dépaysant.....

Beaucoup moins d'animaux dans cette parti à part un troupeau d'une centaine de têtes de buffle , quelque Zèbres , Antilopes , Gazelles et Eléphants qui se découpent au loin sur fond de camions de la high Way et des bidons villes de Voi , porte d'entrée du park , contraste saisissant de 2 mondes qui auront de plus en plus de mal à cohabiter .......

Départ hier matin à 6 h pour rentrer , la porte située tout à l'Est qui permet de rentrer par Malindi est impraticable aux mini bus suite aux pluie de la veille , nous passerons donc par celle situé tout au Sud Est ce qui nous fera reprendre la national .

Et c'est reparti pour 6 h de route dont 2 de piste défoncé et limite pour le mini bus car détrempé et inondé par endroit , seul les gros 4x4 Land Rover à 7 places peuvent facilement passer partout , le paysage change encore , se couvre d'arbustre et au détour d'un virage , on tombe sur un troupeau d' une vingtaine d'éléphants qui broutent tranquillement en famille à une centaine de mètres de la piste .....

Les restes sanglant d'une attaque d'un fauve au milieu de la piste nous rappelle que , bien que les voyants pas , les lions sont la et apportent la mort chaque nuit , on a vu pas mal de carcasses de buffles blanchir au soleil , victimes de ses derniers ou de maladies , voir mort de vieillesse , je n'ai pas la réponse.

Après 2 h , c'est reparti pour l'autoroute pour l'enfer , son lot de camions coucher sur le bas côté, sa circulation délirantes ou on se croise à 3 de front , tout ça au milieu des troupeaux de zebus et de chèvres gardés par des enfants mais qui peuvent traverser à tout moment sans prévenir , avec le chauffeur au téléphone et qui risque de s'endormir malgré les feuilles de café qu'il mâche, sensations garanties.....

On c'est arrêter à la sortie du park à un village d'une trentaine de Massai semi permanent , piège à touriste , mais on le savais , ils ont bien compris le business et on constate qu'en 1 h , on est 3 groupes à le visiter ce qui permet au chef d'encaisser 10 000 Shilling (100 € ) sans compter les bijoux Massai qui essayent de nous vendre à 3 fois le prix de la plage , somme colossale pour le Kenya ou le salaire mensuel est à 5000 Shilling / mois , ils nous disent qu'ils ont encore des vaches parti paisser le long de la route mais j'ai un doute , et je vérifie discrètement sur mon téléphone s'ils n'ont pas la Wifi .....

Le guide Massai qui parle anglais à les fameuses tongues en pneu de voiture , me voyant intéressé, il essaye de me les refourguer , j'y croyais pas ......

Le long de route , on traverse des régions qui sont trop loin des Parks et de la côte pour en avoir les retombés économique , comme c'est Dimanche , des bandes de gamins hilarent nous font des grand signes de loin car ils reconnaissent les voitures des safaris couvertes de la boue rouge caractéristique des Parks de Tsavo , ils ne feront de nous que des mains qui s'agitent aux fenêtres.....

Faut dire qu'ici , c'est Zola et " Les misérables " en direct live , tu te demande comment les gens peuvent vivrent dans un tel dénuement et garder une telle joie de vivre , ils n'ont rien , et pourtant ils partagent tout , ce sont des cabanes de terre et toit de palmes de 10 m carré qui permettent aux familles les plus pauvres de s'abriter , à chaque passages piétons en dos d'ânes , des jeunes proposent des bouteilles d'eau , des cacahuètes , ect , ect , tous le long des routes des vendeurs de charbons de bois guettent d'hypothétiques acheteurs , des gens , assis seules au milieu de nul part , attendent on ne sait quoi , des femmes et des enfants de corvée d'eau avec un bidon de 20 L sur la tête et un autre au bout de chaque bras  ou des fagots de bois marchent le long de la route au péril de leur vie .......

Devant tant de pauvreté , 2 solutions , soit tu t'achètes une bonne paires d'oeillères , soit tu essayes d'en aider quelques un et la le plus dur arrive , il faut choisir .

J'ai retrouvé un de mes 3 frères en arrivant à la plage , grâce au barman  Kenyan , j'ai su qu'il habitait à 2 h à pied au Nord et qu' il me mentait quand il me disait qu'il allait à l'école , ses parents sont tellement pauvres que malgré que l'école soit gratuite , ils ne peuvent acheter l'uniforme obligatoire et les fournitures aussi que de payer les repas , je lui ai filé discrètement ses 3 kg de riz pour pas rendre jaloux les autres gamins .
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 16/03/2018 à 23h21.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
CHRISTOPHE ROUSSE #29 05/03/2018 - 17h06

Groupe : Killer
Messages : 10990
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

Aujourd'hui , 15/20 kn , je suis seul sur l'eau , 2 h de nav à fond , je rentre rincé et les prévisions annonce plus fort jusqu'à jeudi ......

Un des policiers qui gardent la plage m'a raconter qu'il y a quelque temps un touriste italien de l'hotel est descendu du camion pour prendre des photos de plus près d'un groupe d'éléphant , ils l'ont chargé et il est mort , c'est con un italien ......
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 05/03/2018 à 17h12.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
stef38 #30 05/03/2018 - 18h10

Groupe : Killer
Messages : 23126
Enregistré le : 12/11/2003

Hors ligne

Ouais une vie difficile, mais pas forcément plus facile pour d'autres en France et en Europe...
Ce message a été édité par stef38 le 05/03/2018 à 18h11.
1m85 95kg - Spot: Monteynard/Leucate/Argelès - AV: Divers Ailerons PB 55€ - Perf Weed 39

Posted Image

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Voyages > Trips > Kite trip au Kenya

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).