Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Essais Matos > HOT SAILS > Hot Sails Qu4d

RSS  >  Hot Sails Qu4d, Test zone
Kezia #1 29/05/2019 - 14h59

Groupe : Newbie
Messages : 104
Enregistré le : 30/12/2018

Hors ligne

Bonjour !

je me décide à faire une petite présentation de la Hot Sails Qu4d que j'affectionne depuis plusieurs années maintenant ! :) Je présente un peu tous les millésimes depuis la sortie de la voile en 2014.



Introduction

La Qu4d est le modèle vague 4 lattes de Hot Sails (site officiel). La gamme vague de la marque est également composée de la KS3 en 3 lattes et de la Firelight en 5 lattes. Il y a aussi les SuperFreak et SuperFreak ME mais qui se classent un peu à part en raison de leur construction.

Voici la document du site officiel, qui d'ailleurs garde les sites "archives" très pratique pour les recherches sur les millésimes précédents :
Hot Sails Qu4d - 2019
Hot Sails Qu4d - 2018
Hot Sails Qu4d - 2017
Hot Sails Qu4d - 2016
Hot Sails Qu4d - 2015
Hot Sails Qu4d - 2014



Posted Image



Sur le papier

J'ai eu des versions 2014, 2015, 2016 et 2017 pour le moment, je renouvelle petit à petit en fonction de l'usure de chaque taille et des opportunités d'achat. Pour ce qui est des tailles, j'ai tout eu sauf la 5.2 et la nouvelle 6.0.

Quelque soit le millésime, on retrouve une voile très intéressante sur le papier :
- Un luff court, ce qui en fait une des rares 5.0 du marché à moins de 400 au guidant. D'après les recommandations, la 5.2 se grée aussi sur 370 même si elle 406 au mat. A partir de 3.9 on passe sur un mat de 340, avec possibilité de têtière réglable. La nouvelle 6.0 se grée sur un 400.
- Un wish je dirais dans la moyenne :)
- Un poids ultra séduisant ! On est vraiment parmi les plus légères hors mis quelques exceptions telles que la Severne Pro ou la Phantom Iris W.
- Une construction qui inspire confiance : c'est du tout tramé, on est sur des matériaux équivalents aux voiles type Goya ou Simmer. Le panneau central est forcément tramé, mais la visibilité reste très bonne.

Au niveau du prix, en neuf de l'année on est sur des prix un peu plus bas que la moyenne (650€+ la voile), mais il y a des réduction faites directement par le distributeur français (contact : site web - Facebook) assez régulièrement.
En occasion, on en trouve quelques unes aussi a des prix très correct par apport aux marques leader.

On trouve assez peu de test sur la voile malheureusement...  :(
Test Windmag - Hot Sails Qu4d 2014
Test windsurf.co.uk - Hot Sails Qu4d 2014
Puis quelques retours par ci par la sur les forums...



En pratique

Sur l'eau j'adore la grosse puissance que renvoie la voile : il y a toujours un fond de puissance minimum, qui aide à s'en sortir en cas de molle. Bien sur ça part tôt au planning, et on a un bon appui pour se replacer sur le spot. Tout ça de manière homogène sur toute la gamme.
Malheureusement ça se paie un peu en plage haute, mais c'est bien moins sensible sur les petites tailles... Avec 5.0 je suis assez vite surtoilé tandis que je tiens ma 3.9 assez loin tout en décollant tôt.

Au surf, je la trouve géniale aussi, l'appui sur la main arrière est vraiment franc et permet de générer beaucoup de vitesse dans les bottums. Même très surtoilé, si on engage fort on ne sent plus trop la voile ; mais qu'est ce que ça va vite !  :lol:
Puis elle reprend sa puissance très vite dès qu'on lui demande !
Elle est vraiment facile a manier, facile a placer, j'ai beaucoup progressé depuis que j'ai cette voile.

La voile est assez sensible aux réglages ; faut tendre un peu tout ça sinon le creux n'est pas calé et la voile tire dans tous les sens (surtout 2014 et 2015). Pour des conditions de B&J je la tire un peu plus que d'habitude, ça n'en fait pas une voile ultra stable, mais ça passe sans soucis.
En gros, faut que au minimum la voile ouvre (sans wish) sur le panneau du haut, et au maximum +2cm.
Il faut aussi garder un bon équilibre tension mat / wish ; un bon repère est le panneau entre la fenêtre principale et le mat. Si le tissu n'est pas bien tendu en bas, il faut un peu lâcher au wish ou reprendre au mat. Il faut prendre un peu de marge car même si en statique ça ne se voit pas, avec du vent dans le voile cette déformation peu apparaître si on était pile à la "limite" de la déformation.
Sur les millésimes 2016 et plus, la latte du bas est censé faire un S je le faisais aussi sur les 2015 d'ailleurs.

Posted Image


Pour comparer

Je dirais que parmi les 4 lattes que j'ai pu testé, elle fait partie des "surfeuses sideon modernes", un peu dans le style de la Goya Banzai voire de la Neilpryde Combat.
La Simmer BlackTip, la Severne S1 et la Ezzy Elite sont plus fines et moins physique, mais donnent sensiblement moins de puissance et pardonne moins certaines erreurs.
La North Hero est plus polyvalente, mais je trouve qu'elle manque de caractère. Je dis souvent que je trouve qu'elle est parfaitement équilibrée et que c'est sans doute la meilleure voile de vague, mais qu'elle n'a pas ce "petit truc en plus" ! (D'un autre coté elle n'a pas non plus de "truc en moins" ! :fear: )

Dans la gamme Hot Sails, je peux comparer par apport à la KS3 et un peu avec la Firelight.

Pour moi la différence avec la KS3 se fait surtout au niveau de l'appui au surf, qui est bien plus franc avec la Qu4d et qui me permet de mieux m'en sortir dans mes conditions.
La KS3 est plus légère dans les mains et plus agréable au surf. Je préfère sans hésiter la KS3 4.9 à la Qu4d 5.0, mais il me faut un peu plus de vent pour retrouver la même puissance et le même appui ; vent dans lequel je sortirais plus la Qu4d en 4.5/4.7, ce qui sera finalement mon choix.
En revanche dans des conditions avec des vagues qui poussent vraiment et/ou un vent side/sideoff la KS3 repasse devant par son effet plume et un meilleur appui (sideoff).
C'est peut être aussi le cas pour un léger ?
En navigation la KS3 est vraiment étonnante pour une 3 lattes et franchement elles se tiennent pour tous les plans. La Qu4d remonte un poil mieux au vent, la KS3 est un peu plus agréable dans le clapot.

La Firelight est aussi une super voile, mais pas évidente a trouver !
Avec ses 5 lattes je la trouve super stable et rapide ! Le pire c'est qu'elle est aussi très légère et a un bon départ planning. C'est une voile avec laquelle on se cale et ça marche tout seul, la ou la Qu4d sera beaucoup plus exigeante physiquement, mais elle est aussi un peu moins puissante...
Au surf elle est un peu plus bloquée, mais elle est vraiment surprenante même en grande taille (5.5) et fait très bien le taff globalement. Ce sera juste un peu plus dur de déclencher (et de se rattraper) des turns "in the pcoket" et des tricks modernes.



Quelle année ? Quelle taille ?

Quelques différences notables entre les années, qui peuvent aider a faire le choix entre deux millésimes :
2014 - Première itération de la voile
2015 - Voile un peu plus stable, ajout d'un renfort sur 50/70cm sur le fourreau de mat à partir de la tétière
2016 - Voile plus stable, renfort sur le fourreau de mat sur toute la partie haute ! Voile plus proche d'une KS3, latte du bas S-shape.
2017 - Idem 2016 ?
2018 - Deux œillets au wish, apparition de la construction Blackwater (plus solide)
2019 - Augmentation de la taille de la fenêtre principale (meilleure visibilité)

Niveau taille, il faut garder à l'esprit qu'elle sont puissantes ! Je fais 85kg+, et je peux être à la rue en 3.5 et 75l. Les 3.9 et 4.3 sont vraiment des voiles centrales pour moi.
L'étagement de 0.4m² : 3.5/3.9/4.3/4.7 est vraiment top.
On peut sans soucis faire 3.5/3.9/4.5 ou 3.9/4.3/5.0 pour économiser une voile.
Le saut d'une taille : 3.5/4.3 ou 3.9/4.7 fait trop pour être confortable (déjà fait pour voiles en cours de répa...)
La 5.0 fait vraiment plus grosse que la 4.7 ; cette différence est bien moins sensible entre 4.3/4.5 et 4.5/4.7.
La 3.9 accepte bien un 370 avec têtière, mais le 340 la rend vraiment agréable dans le baston.



Choix du mat

J'ai des mats Hot Sails Kauli en 340 et 370 ; HotRod en 400.
Le 370 à un paquet de sorties, et ne bronche pas ; donc j'en suis content.
J'ai pas trop de sable qui se bloque, ça m'arrivait très souvent avec un dynafiber.
Elle passen très bien sur Goya, le reste j'ai pas testé, mais a priori un CC légèrement FT voire un CC devraient bien passer.

Je mixe les mats sur certaines tailles :
3.9 : base 340 + top 370 quand c'est light ou onshore, sinon 340
4.3 : plus rarement, base 370 + top 340 quand c'est irrégulier et fort
5.0 : sur un 400 recoupé, encore en test


Posted Image



Voilà, si vous avez des questions n'hésitez pas.
Ce message a été édité par Kezia le 03/06/2019 à 14h22.
Posted Image Powered by MWS
stephanecopello #2 29/05/2019 - 16h11

Groupe : Jiber
Messages : 708
Enregistré le : 27/05/2006

Hors ligne

salut, un copain m'a prété en dépannage une 5.2 de 2014 qui a beaucoup navigué, mais je n'ai pas pu la tester sur l'eau (trop ou pas assez de vent sur 1 mois 1/2)

Par contre ce qui m'a surpris c'est que la voile avait une drôle de tête en statique:

bordure et chute complètement détendues, la voile était tendue uniquement au niveau du wishbone  :blink:

j'ai testé avec un 370 (mat recommandé avec 32 de rallonge) CC légèrement FT, puis un 400 CC mais la latte du bas coinçait avec ce mat.

Normal? Mauvais mat? mauvais gréage? Voile trop fatiguée? En tout cas ça ne m'a pas donné envie de l'essayer sur l'eau  :(


Posted Image Powered by MWS
Kezia #3 29/05/2019 - 16h48

Groupe : Newbie
Messages : 104
Enregistré le : 30/12/2018

Hors ligne

Je n'ai jamais eu la 5.2, donc peut-être est-ce particulier à cette voile... ?

Mais je grée ma 5.0 sur 400 (recoupé) et je n'ai pas de soucis de lattes qui ne passe pas.
A la préco mini, la chute est a peine molle sans wish, dès que le wish est positionné, elle est bien tendue tout le long.
A la préco maxi, la chute ouvre avec le wish sur plus sur les deux panneau du haut, mais sans plus. En tous cas pas plus loin que la mini latte pour deuxième panneau.

Si trop tendue, elle perd beaucoup de stabilité. Je préfères avoir quelquechose qui tire certes un peu fort, mais qui est stable plutôt qu'une tôle instable qui s'arrête à chaque molle...
Ce message a été édité par Kezia le 03/06/2019 à 14h22.
Posted Image Powered by MWS
JP F #4 14/06/2019 - 18h50

Groupe : Jiber
Messages : 239
Enregistré le : 30/04/2003

Hors ligne

salut

Pour ce qui est de la 5.2 QU4D, la gréer sur un 370 est effectivement possible...mais on est dans une configuration vraiment minimaliste en terme de nombre de mat.
Naviguer avec plus de 30cm de rallonge reste à être pris en compte et perso en utilisation pure vague je n'aime pas du tout!

la 5.2 sur un 370 s'adressera plus a du gabarit léger...

Perso je préconise un 400 plutôt flex top sur la 5.2!

Pour compléter les retours précédents sur les millésimes:

- la voile a subit une grosse update en 2016 avec un outline retravaillé sur la chute et les pinces en dessous du wish...à partir de 2016 je dirais que la voile gagne en aptitude en surf sailing side off ou pour des riders souhaitant davantage surfer que sauter...elle perd un peu en puissance et gagne en plage d'utilisation .

- en 2019: la suppression du mast panel est l'unique nouveauté...et si ça ne parait pas sur l'eau la voile est plus directe encore et réactive. Une top voile passe partout.

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Essais Matos > HOT SAILS > Hot Sails Qu4d

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).