Bienvenue sur le forum le plus FUN du windsurf !

Sur Directwind, site libre et totalement indépendant, vous pouvez échanger et partager votre passion pour le windsurf, librement et sans prise de tête...

S2 Maui Dragon 2017 et 2019

Avis et test des voiles de la marque Maui Sails
Répondre
Avatar du membre
paquitomicorrazon
Jiber
Jiber
Messages : 2951
Enregistré le : 30 mars 2004, 23:48
Contact :

S2 Maui Dragon 2017 et 2019

Message par paquitomicorrazon »

J'ai reçu jeudi dernier deux magnifiques S2 Maui Dragon, en 4.6 (modèle 2019) et 5.2 (modèle 2017), premières infidélités à mes Loft depuis 2007.<br /><br />
Ma chance a été d'avoir des condices dès vendredi pour tester tout ça et me faire au bout d'une dizaine d'heures de nave une bonne petite idée des engins.<br /><br />
Pour info, je pèse 80 KG et j'ai sous les pieds une Fanatic Stubby 82. J'utilise un mat Loft Rdm 100% 4m pour la 5.2 et un Amex Iron 370 100% également pour la 4.6.<br /><br />
La Dragon est le modèle 4 lattes de chez S2.<br /><br />
Pour pas me stresser une fois sur le spot, j'ai pris soin de gréer les deux voiles dans mon jardin le matin, histoire d'avoir les repères.<br /><br />
Bien que de design différents, je les trouve toutes les deux super jolies, flashy mais classe, un peu comme les dernières Goya (la comparaison ne s’arrêtera pas là d'ailleurs). En statique elles sont très légères. La construction n'appelle pas de commentaire, ça m'a l'air solide, les extrémités de lattes sont protégées contre les frottements, c'est cool. Mais bon, venant de Loft, je suis habitué aux voiles solides.<br /><br />
Le premier jour, vent entre 25 et 30 nds idéal pour découvrir la 4.6.<br /><br /><br />
<!--b--><span class="b">Spot :  La Lagune au Sud d'Arcachon</span><!--/b--><br /><br />
C'est un spot mixte avec des zones d'ultra flat (on longe le banc d'arguin), une zone "marmite" avec des vagues et du clapot dans tous les sens, du back wash etc, bref un bordel sans nom, et une zone de déferlantes, hauteur d'épaule pendant ces deux jours, qui permettent de sauter à l'aller comme au retour et de surfer backside.<br /><br />
<!--b--><span class="b">TEST de la 4.6</span><!--/b--><br /><br />
Je la règle précisément à la côte et ne changerai pas de réglage de la session.<br /><br />
Bon, c'est pas compliqué, c'est la meilleure voile de vague que j'ai pu avoir entre les mains.<br /><br />
Elle est légère, hyper nerveuse avec une bonne petite réserve de puissance je trouve, et la session du lendemain me montrera qu'elle se gère très bien en mode surtoilé. J'étais "calé" immédiatement, ma stubby, que je cherche à vendre depuis 1 an, méconnaissable (au point que j'ai décidé de la garder). J'ai en tout et pour tout raté 2 jibes en 3 h de session non stop.<br /><br />
Voile facile, rapide, légère, bref, un bluff total.<br /><br />
Je ne vais pas comparer avec les lofts que j'utilise depuis des années car ce sont toutes des voiles que j'ai achetées, certes en bon état, mais d'occasion et je pense que le gain flagrant de perf et de confort que j'ai ressenti est en partie du au fait d'utiliser des voiles neuves, mais disons que si je trouvais les Loft très rapides et agréables, j'ai toujours eu une sensation de lourdeur dans les bras avec un départ au planing pas très folichon.<br /><br />
Là c'est littéralement électrique, les relances sont top, les passages de chantier doux et la top speed au moins égale aux lip wave, (en sensations et comparé aux autres planchistes en tous cas).<br /><br />
Pour comparer avec d'autres marques et d'autres modèles, j'avais eu un super feeling il y a quelques années en testant la Gastraa Manic d'un pote, ce côté léger et super nerveux, tout en ayant la sensation de pouvoir gérer les claques super facilement.<br /><br />
Je retrouve également le feeling des Goya Fringe, mais en étant beaucoup, beaucoup moins embarqué sur l'avant, notamment en sortie de jibe et avec moins de main arrière dans les surventes.<br /><br />
En conclusion de ce premier jour, j'ai eu l'impression de naviguer a un bien meilleur niveau (première nave strapéé post confinement pourtant), suffisamment en confiance pour envoyer des rotations et j'ai redécouvert ma board, ce qui n'est pas rien.<br /><br />
Le lendemain, c'est plus fort, même spot mais beaucoup plus en chantier, et des rafales à plus de 35 nds.<br /><br />
Plage haute de la 4.6, idéalement j'aurais mis 4m ou 4.2, mais c'est prévu mollissant.<br /><br />
Là forcément, en état un peu la la rue, ce n'est plus en mode "pilotage à deux doigts" de la veille, mais ça tient la route. On se cale à l'abri du banc de sable pour enchainer les runs de speed et je confirme que pour une voile de vague, ça avance vraiment bien, encore une fois, au moins autant que la lip wave qui est un peu ma référence en voile de vague qui déboite les slalom.<br /><br />
Comme prévu, au bout de 3h, le vent molli, il est temps de passer en 5.2 et d'aller taquiner les vagues qui sont de l'autre côté.<br /><br />
<!--b--><span class="b">TEST de la 5.2</span><!--/b--><br /><br />
Il s'agit là du modèle 2017. Je ne sais pas ce qui a changé depuis.<br /><br />
en termes de réglages, je suis un cran de wish au dessus de ce qui est préconisé (2,5 cm en plus donc)<br /><br />
Bon, c'est sûr que quand on passe de 4.6 à 5.2, on a une sensation inévitable d'encombrement lors des premiers bords.<br /><br />
Passé ces premiers instants, je découvre une voile extraordinairement douce, très agréable dans les portions "chantier", que je peux garder bordée sans qu'elle bronche et sans partir en spin out avec le thruster au moindre clapot.<br /><br />
Pour être franc, je la trouve un peu plus "molle" que la 4.6 qui, je le répète, est vraiment de la dynamite en barre.<br /><br />
Du coup, je me pose pour essayer au réglage de pdm utilisé sur la 4.6 (en augmentant la surface, j'avais avancé de 2 cm) et là je retrouve un ensemble beaucoup plus dynamique. La speed est vraiment excellente (supérieure ma wavescape je pense), et toujours cette sensation de légèreté que ce soit dans les manoeuvres ouen l'air.<br /><br />
Malgré la session de la veille et la session matinale bien carton, j'ai enchaîné 1H30 de nave sans poser pied à terre en alternant grandes abattées, remontées aux vent, flat/vagues pour aller voir tantôt les potes en kite ou ceux en planche.<br /><br /><br />
le vent tombe inexorablement pour caler sous les 20 nds, mais j'arrive quand même à planer, clairement, cette voile a du coffre.<br /><br />
je ne sais pas ce qu'elle donne en plage haute, mais,pas sûr de le voir un jour, car la 4.6 en dessous matche parfaitement dès qu'on est au dessus de 20 nds établis.<br /><br />
Voili voilà pour ce CR.<br /><br />
Au delà de ça, ces voiles sont absolument MAGNIFIQUES, chez moi, personne ne connaissait ces modèles ni cette marque et le monde a convenu que c'était vraiment du super beau matos.<br /><br />
En terme de couleurs, j'avoue que comme ça, avec ce temps de nuages et éclaircies, j'adore les deux et ne saurait pas dire celle que je préfère. Je suis vraiment aux anges et vais me mettre en quête d'une 4m.<br /><br />
Après, je l'ai un peu dit au début, peut être que mon enthousiasme dans ce compte rendu doit être tempéré par le fait que c'est la première fois depuis des années que je navigue avec des voiles parfaitement neuves et que si ça se trouve, avec une Lip sortie du magasin j'aurais eu la même sensation de boost en terme d'agrément et de perf. Mais bon, comme j'aime bien avoir du matos assorti, je vais tout remplacer par du S2<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />
Répondre